Pendage

Importation de points de mesure
On se place dans le cas où vous avez noté vos mesures, il vous faut alors créer un fichier texte (.txt ou .csv), avec un éditeur de texte ou un tableur. Vous aurez une ligne d’entête suivie des mesures (1 par ligne):
lon;lat;direction;pendage;lithologie;code
3.80679;43.78754;140;30;calc. valang.;P01
Pour ceux utillisant l’application FieldMove, vous exporterez un fichier .csv, qui sera ensuite importé directement dans QGIS

importer votre fichier .csv ou .txt avec  le menu “Couche => Ajouter une couche => Ajouter une couche de texte délimité”, choisir “délimiteurs personnalisés” et cocher le bon délimiteur (habituellement “virgule” ou “Point-virgule”).

Ajout d’une couche de texte délimité (importation d’un fichier texte contenant des coordonnées géographique)
Précision sur le format du fichier et les colonnes contenant les coordonnées

La couche nouvellement créée n’est pas vraiment une couche vectorielle. Elle est toujours en lien avec le fichier .csv. Si vous faites une modification dans votre fichier .csv et que vous rafraichissez l’affichage , les modifications seront prises en compte et affichées dans QGIS. Vous pouvez convertir cette couche en véritable couche vectorielle pour ne pas être sensible à une modification du fichier .csv. Pour la convertir définitivement en couche vectorielle et pouvoir modifier si nécessaire la table d’attribut ou rajouter un point dont vous n’avez pas les coordonnées, mais simlement sa position sur votre minute, il faut enregistrer la couche : clic droit sur la couche => Exporter => Sauvegarder sous …

Export de base de données pendages vers une couche vectorielle, il est possible (et même préférable) de choisir le format GeoPackage plutôt que Shapefile

Vous aurez alors deux couches, vous pouvez supprimer la première importée et ne garder que la seconde qui est vectorielle est peut être modifiée. Cette opération est donc interessante à faire une fois les mesures finalisée. Le fichier sera alors éditable et il sera possible de supprimer des points trop denses ou aberrants.

Pour mettre le symbole pendage, il vous faut les fichiers de symboles SVG pour les pendage, pour télécharger l’archive contenant les pendages suivants :cliquer ici

  • symbole de pendage normal
  • symbole de pendage inverse
  • symbole de pendage vertical
  • symbole de pendage horizontal 
Les différents symboles de pendages disponibles en téléchargement

Il faut ensuite préciser à QGIS dans quel répertoire se trouvent vos symboles SVG : Préférences => Options => Système “Chemin(s) vers les symboles SVG” “Ajouter” (indiquez le chemin vers le repertoire dans lequel vous avez sauvegardé les symboles pendages).

Menu où il faut entrer le chemin du répertoire contenant les symboles .svg non disponibles directement dans QGIS

Pour faire la difference entre les pendages verticaux, horizontaux et intermédiaires, il faut utiliser les symboles gradués avec 3 catégories pour la colonne pendage: de 0 à 5 pour horizontal de 5 à 85 pour normal, de 85 à 90 pour vertical. Il faut ensuite modifier le style pour chacune des catégories  en cliquant sur le symbole et remplaçant le “Symbole simple” par le “Symbole SVG”. Choisir ensuite le repertoire où se trouvent les symboles et choisir le symbole de pendage. Pour chaque symbole, cliquer sur la boite à tiroirs à droite du champ Rotation et choisir la direction “Strike” pour le fichier extrait de FieldMove.

Paramètres du style pour utiliser les symboles de pendage et les orienter suivant les mesures

Il est possible d’enregistrer le style pour l’appliquer à d’autres fichiers ultérieurement :

Enregistrement d’un style pour application à d’autres couches